Histoire du Club

Le Central Judo Club a ouvert ses portes, voici 41 ans, en septembre 1977 sous l’impulsion de deux professeurs, Mario AUTIE et Jean-Claude FILAINE et d’une ceinture noire, Jean-Michel RONCERO, avec comme emblème original, le chameau de Béziers (lou Camel ) en kimono.

Alors que beaucoup de salles trouvaient leur nom dans l’imagerie orientale, le Club a, dès le départ, choisi de se démarquer. A l’époque, le "central" désignait le dojo National, situé à Paris où s'entraînaient des champions et des jeunes judokas en herbe.

Les dirigeants du Central Judo Club ont voulu recréer cet espace d’échanges entre compétiteurs aguerris et débutants enthousiastes. C'est dans une ambiance conviviale et chaleureuse, que les professeurs transmettent leur savoir et le fruit de leurs expériences.

Le Central Judo Club est non seulement un centre sportif mais une merveilleuse école de vie.

Les principes de citoyenneté et une formation individuelle sont enseignés dans le cadre d'un code de comportement, issu des règles du Bushido, appelé "Code moral du judo".

Pour l'avenir la relève est assurée par Yann AUTIE et Franck FILAINE

Tous les deux formés au Club enseignent le judo et le ju jitsu dans le même esprit.